le rendez vous des potes du web


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Muse

Aller en bas 
AuteurMessage
atomiksky
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1522
Age : 42
Localisation : Devant mon pc
config de votre pc : amd 64x4850se+,asrock AliveNF5SLI1394,3GB ram ddr2,Gfoce9600GT 512MB,vista integrale32bit
Votre prénom : David
Date d'inscription : 23/10/2005

FDP
points de participation: 1000
point de vie:
100/300  (100/300)

MessageSujet: Muse   Mer 9 Nov 2005 - 16:02

Muse est un groupe composé de trois jeunes anglais d'une vingtaine d'années : Matthew James Bellamy à la guitare, aux claviers et au chant ; Christopher Wolstenholme à la basse, au choeur et autres percussions et enfin Dominic Howard à la batterie et aux percussions.
A 13 ans, ils forment un groupe : Gothic Plague, puis Fixed Penalty et enfin Rocket Baby Dolls et font leurs armes avec des reprises et des classiques des débuts 90. Ils ne rencontrent pas vraiment le succès, mais cela ne les a pas découragé, bien au contraire...
A cette période, la Britpop commence à cartonner, leur ouvrant une nouvelle voie. Matt : "Quand la Britpop et Oasis sont arrivés, ça ne m'a rien fait. Je ne sais pas pourquoi. Je ne trouvais pas ça assez passionné, je pensais pas que la musique devait être comme ça. C'est pour ça que nous avons commencé à écouter de la musique américaine. Elle nous semblait plus cool..."
Alors que tout le pays est concentré sur Blur et Oasis, Matt, Chris et Dom s'intéressent à ce qui se passe de l'autre côté de l'atlantique, écoutants Primus et The Smashing Pumpkins et les deux albums qui rassemblent tout ce que la musique représente pour eux : Nevermind de Nirvana et The Bends de Radiohead.

En 1998, Muse rencontre Taste Media (une joint-venture en Sawmills, un célèbre studio anglais et SJP, une société de management), et là le rythme s'accélère, les répétitions s'enchaînent, et Muse se retrouve soudain à faire des concerts à Londres. Quelques labels américains commencent à s'intéresser au groupe, et fin 1998, ils font des concerts aux Etats-Unis. Très vite le label Maverick les rencontre et les signes en Amérique du nord, suivent Motor-Universal pour l'Allemagne, Mushroom pour la Grande Bretagne et l'Australie et Naïve pour la France.

Le 1er EP de Muse, "Muscle Museum", est distribué par Dangerous Records en Angleterre fin 98 et connait un succès considérable aussi bien commercial que médiatique : "Muse, then. Sounds like Radiohead. Only Better !" (NME). C'est ensuite avec le producteur John Leckie (The Verve, Radiohead...) qu'ils enregistrent "Showbiz", leur premier album, au Sawmills studio, Cornouaille, en avril 99... Grâce à un bouche à oreille très élogieux, l'attente de ce premier album devient de plus en plus importante, et une tournée Anglaise qui s'étendra à l'Europe après un bref passage aux Etats-Unis débute. Le potentiel du groupe sera très vite reconnu par tous, notamment en France où dès leur premières apparitions radio (Oüi FM) et télévisuelle (Nulle part Ailleurs - Canal +) Muse impressionne par son talent et remercie la France pour son accueil en sortant "Showbiz"dans notre pays le 7 septembre 1999, un mois avant la sortie mondiale.

Muse au New Morning en 1999...


(Surtout) encensé ou bien rejeté par la presse, ce qu'on retiendra de "Showbiz" c'est qu'il à marqué les esprits, mais vite les comparaisons avec le groupe Radiohead s'enchaînent et le charismatique Matt est vite comparé à Thom York.
"Il y a une ressemblance entre Radiohead et nous, mais nous sommes bien plus qu'un bouche-trou en attendant que leur prochain album sorte. Nous ne faisons pas partie de ces gens qui veulent faire accepter une simple copie. Nous sommes Muse, et non un pastiche de Radiohead" explique le groupe.

Après un départ impeccable avec "Showbiz" dont le monde du rock se souviendra, notamment grâce aux incoutournables "Muscle Museum", "Sunburn", "Cave", "Uno" et j'en passe, le groupe commence à mettre en place les nouvelles tournées, notamment en France, où déjà le groupe jouera déjà à Bercy, en première partie des Red Hot Chili Peppers : des fans ne viennent que pour voir le trio du Devon... La participation aux concerts des Red Hot Chli Peppers et des Foo Fighters leur permet de jouer face à des milliers de personnes aux États-Unis et la presse ne tari pas d'éloge face à l'énergie et l'efficacité du groupe.

Pendant l'été 2000, le groupe fera la tournée des festivals en s'essayant sur de nouvelles compositions qui foisonnent dans l'esprit très créatif de Matthew. Septembre 2000, peu de temps après les concerts de l'été, le groupe entre déjà à en studio, une nouvelle fois avec John Leckie pour enregistrer le prochain album, dont quatre titres ("New Born", "Bliss", "Darkshines" et "Plug In Baby") sont très vite finalisées, cet album s'appellera "Orange in a cemetery"... euh non ! En fait ça sera "Origin of Symmetry" le nom retenu finalement.
Origin of Symmetry" qui sort le 18 juin 2001, marque clairement un changement avec "Showbiz", ce qui est très certainement dû au fait que le groupe a composé cet album sur les routes pendant leurs tournée de 2000, c'est aussi la première fois qu'une reprise figure sur un album, "Feeling Good", en quelque sorte hommage à la mère de Matthew qui adore cette chanson comme l'explique ce dernier. "Origin of Symmetry" encore une fois regorge de morceaux incontestablement excellents, il est difficile en effet de ne pas apprécier "Citizen Erased" et son anti-thèse "Microcuts" ou encore de prendre du plaisir sur des titres fédérateurs comme "New Born", "Plug in Baby", "Darkshines", "Bliss" et encore une fois j'en passe, c'est d'ailleurs à cette période que l'on se rend compte que chez Muse, quasiment tout se garde... A noter que "Origin of Symmetry" ne sortira pas aux Etats-Unis et aucune nouvelle du groupe ne sera plus donné outre-atlantique...

Encore une fois avec "Origin of Symmetry" Muse remporte un succès phénoménal et commence à être largement reconnu comme une pointure d'un genre presque nouveau tellement la spontanéité du groupe surprend, de plus les fans sont de plus en plus nombreux, tant est si bien que le concert d'octobre 2001 à Paris (Zénith) est enregistré pour être décliné sous la forme d'un DVD et d'un double album live, composé de B-Sides (titres inédits ne figurant pas sur un album, exception faites des versions japonaises) : "Hullabaloo", en juillet 2002. Sort aussi un nouvel EP, "Dead Star / In Your World" contenant parmi deux clips, une version instrumentale et une B-Side ("Futurism"), vous l'aurez compris, "Dead Star" et "In Your World" qui remportèrent toutes deux un succès énorme auprès des fans. De quoi patienter avant la sortie qui se confirme d'un troisième opus, cap parfois difficile pour un groupe.

Et ce troisième album studio se dessine de plus en plus, après une année 2002 marquée à nouveau par la performance de nos trois compères à jouer tout l'été pour les festivals, l'enregistrement fin 2002 - début 2003 débute. Six mois plus tard, alors que les rumeurs vont bon train, Muse marque l'arrivée du nouvel album en changeant de site web (qui change aussi d'url, passant de muse-official.com à muse.mu), on est le 14 juillet et mis à part les essais joués en live, le premier titre finalisé d'"Absolution" sort avec en prime un clip : "Stockholm Syndrome" et Muse, quelque part précurseur d'un nouveau mode de téléchargement de musique, permet aux fans pour le prix d'un SMS de faire soi-même son single. "Stockholm Syndrome" par ailleurs ne sortira pas sous d'autres formats en tant que single... Quelques jours plus tard les radios s'emballent et nous délivrent un deuxième extrait, "Time is Running out", une mélodie qui marque, une ligne de basse qui reste dans la tête sans vouloir partir, le premier tube de ce nouvel album est sorti et arrive avec un clip (inspiré du film ). Les fans sont tellement impatients que quelque part malheureusement et à cause de fuites, la surprise n'est pas entière lorsqu'en septembre "Absolution" sort enfin.

Le 'Making of' Absolution, création de la pochette de l'album... Si "Showbiz" était une déclaration d‘intention brute de décoffrage, et "Origin of Symmetry", l’affirmation que Muse avait trouvé ses marques sur un terrain de jeu plus vaste, "Absolution" est le plus abouti. Dom se souvient : "Showbiz s’est fait à Teignmouth, sans pression de délai, sans label, sans rien du genre. On faisait juste de la musique comme il nous plaisait. Le premier album est vraiment une image honnête de nous, à l’époque. Ça s’entend, je pense. Le deuxième était dans un état de confusion, entre les signatures de contrat, les déplacements, la perte d’identité. Origin of Symmetry reflète cette impression de confusion, de ne pas vraiment savoir ce qui se passe." Chris ajoute : "On savait qu’après le deuxième album, de toute façon, il faudrait trouver notre véritable personnalité. Pour cela, nous devions revenir aux bases, faire de la musique pour nous, dans notre espace familier. Quand tu fais de la musique et que tu rentres chez toi ensuite, ou que tu passes quelques jours par semaine à bosser quelque part et que tout le monde rentre chez soi après, la musique a une dimension bien plus personnelle. Je pense que ça s’entend sur cet album".
La sortie de cet album sera suivi d'une série de concerts privés puis d'une tournée européenne (où le groupe montre à nouveau son attachement pour la France en passant deux fois à 4 mois d'intervalle) et enfin de la tant recherchée tournée américaine, en effet après avoir signé chez Warner Bros., le groupe sort "Absolution" dans le pays de l'oncle Sam, et après des débuts rappelant justement leurs débuts, lorsqu'ils jouaient dans des clubs en 1999, le succès l'emporte et Muse conquit l'Amérique du nord...

"Absolution" est donc l'album qui à confirmé la place de Muse dans le paysage rock actuel, leur permettant de revenir sur le devant de la scène aux Etats-Unis, et, n'en déplaise aux fans de la première heure, Muse est maintenant un groupe au succès mondial et indéniable. Ne cherchez pas plus loin, Muse passe juste au dessus de nos têtes...

To be continued...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chezatomiksky.goodforum.net
atomiksky
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1522
Age : 42
Localisation : Devant mon pc
config de votre pc : amd 64x4850se+,asrock AliveNF5SLI1394,3GB ram ddr2,Gfoce9600GT 512MB,vista integrale32bit
Votre prénom : David
Date d'inscription : 23/10/2005

FDP
points de participation: 1000
point de vie:
100/300  (100/300)

MessageSujet: Re: Muse   Sam 23 Sep 2006 - 8:01

QUELQUES CLIP DU GROUPE



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chezatomiksky.goodforum.net
lilitub
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 802
Age : 37
Localisation : lot et garonne
config de votre pc : à tout casser
Votre prénom : perle
Date d'inscription : 01/11/2005

FDP
points de participation: 300
point de vie:
10/0  (10/0)

MessageSujet: Re: Muse   Sam 23 Sep 2006 - 15:29

rien à dire j'adore ceux sont des bêtes de scène !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Muse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Muse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Deck - Joute] Stark Voie du Mestre
» [Bordeaux] Tournoi et résultats du 27/11 à La Muse Café
» Bordeaux - GNK Winter - le jeudi 15 Janvier 2015 à La Muse café 19h
» Muse, oh ma Muse, où est tu ?
» Muse des Musha Kin'Zoku

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le rendez vous des potes du web :: LE COIN DETENTE :: Music-
Sauter vers: