le rendez vous des potes du web


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 santé...

Aller en bas 
AuteurMessage
AUDREY20
Invité



MessageSujet: santé...   Lun 19 Déc 2005 - 17:05

Apnées du sommeil:
Quand ronfler est dangeureux pour la santé...



De 1,4 à 2,4 millions de Français sont victimes d'apnées du sommeil, a rappelé la Fédération française des associations et amicales d'insuffisants respiratoires (FAAIR), à l'occasion de la 3e journée nationale consacrée, samedi, à ce syndrome dont le ronflement peut être un signe.

"Quand ronfler est dangereux pour la santé ou lorsque la respiration s'arrête en dormant", résume la FAAIR pour présenter le syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SOAS), marqué notamment par de brèves interruptions de la respiration durant le sommeil.

Ces périodes de "non-respiration" d'une durée de 60 à 90 secondes peuvent se renouveler de 30 à 500 fois par nuit dans les cas les plus graves. Elles entraînent des hypoxies nocturnes (diminution de la quantité d'oxygène disponible dans le sang) qui provoquent de nombreux micro-réveils. Le tout s'accompagnant d'un ronflement quasi constant.

Chez les ronfleurs, les muscles contrôlant la langue et le voile du palais ont "tendance à trop se relâcher", or ces muscles maintiennent ouvertes les voies aériennes, explique la FAAIR. Dans le cas d'apnées obstructives avec arrêt du passage de l'air, les voies aériennes peuvent se fermer complètement.

"Au bout de quelques secondes, le cerveau réalise qu'il manque d'oxygène et envoie un signal au corps pour qu'il se réveille", d'où les nombreux "micro-réveils", ajoute la FAAIR dans un communiqué.

Peu reposées après de telles nuits, les personnes souffrant de ces apnées obstructives ont tendance à somnoler dans la journée, avec notamment le risque de perdre le contrôle au volant.

La journée nationale est l'occasion d'informer sur ce trouble qui, en l'absence de dépistage précoce et de traitement, peut entraîner de lourdes complications (hypertension, accidents vasculaires cérébraux...).

Les apnées touchent plus particulièrement les hommes (4% contre 2% de femmes) de plus de 50 ans en surpoids ou obèses, l'accumulation de graisses autour du cou gênant alors la respiration.

Une perte de poids de 10% peut contribuer à réduire de moitié les apnées et améliorer l'état du patient.

Le traitement de référence, la "Pression Positive Continue (PPC) par voie nasale", efficace dans la grande majorité des cas, consiste en pratique à porter la nuit un masque sur le nez relié à un générateur d'air.
Revenir en haut Aller en bas
 
santé...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Carottes au Jardin Fil Santé Jeunes
» levons notre verre à la santé et prospérité de Tayeul!!
» Trader c'est bon pour la santé !
» L'abus de jeu vidéo nuit gravement à la santé mentale
» Extrait de Santé Nature Innovation sur une émotion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le rendez vous des potes du web :: LE COIN DETENTE :: Section trouve de tout-
Sauter vers: