le rendez vous des potes du web


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SANTE...

Aller en bas 
AuteurMessage
AUDREY20
Invité



MessageSujet: SANTE...   Ven 6 Jan 2006 - 2:08




Les accidents vasculaires cérébraux ou attaques cérébrales


L'âge et l'hypertension artérielle constituent les facteurs de risque d'hémorragie cérébrale, comme celle dont a été victime le Premier ministre israélien Ariel Sharon mercredi.

M. Sharon, qui aura 78 ans en février, a subi une "grave attaque cérébrale" accompagnée d'une importante hémorragie, selon le professeur Shlomo Mor Yossef, le directeur de l'hôpital Hadassah Ein Karem de Jérusalem où il a été hospitalisé.

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC), plus communément appelés "attaques cérébrales", dont peuvent être victimes les personnes âgées de 70 ans en moyenne, constituent la première cause de handicap moteur acquis chez l'adulte.

Les AVC peuvent résulter d'hémorragies dans 20% des cas, c'est-à-dire une artère qui se rompt. Dans les autres cas, il s'agit d'accidents ischémiques, c'est-à-dire une artère qui se bouche, qui peuvent être liés à l'athérosclérose ou à un trouble du rythme cardiaque, avec la formation de petits caillots qui partent du coeur vers le cerveau, selon les spécialistes.

Dans la plupart des cas, les malades ayant souffert d'un AVC "récupèrent complètement ou quasi complètement et s'en sortent sans séquelle ou avec des séquelles minimes", selon le Pr Yves Samson, chef du service des urgences cérébro-vasculaires à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Lors d'un exposé devant l'Académie de médecine fin 2004, les Pr Marie-Germaine Bousser et André Vacheron avaient cependant fait état d'un bilan plus inquiétant : un quart des personnes ayant souffert d'un AVC en meurent, la moitié restent handicapées et les autres "récupèrent sans séquelles apparentes", avaient-ils expliqué.

"Les facteurs de risque d'hémorragie cérébrale sont l'hypertension artérielle et l'âge", rappelle le professeur Samson.

Le repos et la surveillance de la pression artérielle sont indiqués.

"On s'est aperçu que le fait d'abaisser la tension artérielle (étude Progress), même en l'absence d'hypertension artérielle (HTA) chronique, diminuait le risque de récidive hémorragique", précise ce spécialiste. Aussi "on baisse la tension, la limite étant la tolérance au traitement, si le patient le supporte bien", d'après lui.

"Jusqu'à récemment, il n'y avait pas de traitement spécifique de l'hémorragie cérébrale, mais un nouveau traitement a donné des résultats favorables dans une première étude parue dans le New England Journal of Medicine" en février 2005, rapporte le Pr Samson, et ce traitement fait l'objet d'un deuxième essai contre placebo (substance neutre), en France notamment.

Le produit testé est un facteur de coagulation recombinant, le facteur VII (ou rFVIIa ou Novoseven, de la compagnie danoise Novo Nordisk).

L'administration de ce traitement doit intervenir dans les quatre heures, selon le schéma expérimental, l'hémorragie intracérébrale (HIC) spontanée pouvant être confirmée par imagerie (examen TDM/scanner CT) moins de trois heures après l'apparition des symptômes.

Il y a environ 250.000 cas d'hémorragies intracérébrales par an dans le monde occidental (Japon, Europe et États-Unis).
Revenir en haut Aller en bas
 
SANTE...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» levons notre verre à la santé et prospérité de Tayeul!!
» venez prendre un verre
» Présentation de la ASRF.
» Un joyeux anniversaire à Ouranos !!
» kramer santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le rendez vous des potes du web :: LE COIN DETENTE :: Section trouve de tout-
Sauter vers: